Idées de Tatouages

Partagez avec nous la passion du tatouage !


  • Histoire du Tatouage

    Le Monde du Tatouage

    en plus des modèles de tatouages, découvrez également sa place dans la société et à travers différents articles son histoire

  • Tatouage et Art Contemporain

    Le Tatouage et l'Art

    l'art du tatouage inspire de nombreux artistes contemporains (peintre, photographe, dessinateur), découvrez ici leurs oeuvres

  • Tatouages Noir / Couleurs

    un tatouage se définit par 4 axes: son motif, son emplacement, sa taille et sa gamme de valeurs pour le noir et gris ou de couleurs

    Démocratisation du tatouage, il ne cesse de séduire de nouveaux adeptes

    Jadis l’apanage des motards et des prisonniers, cette pratique sulfureuse ne cesse de séduire de nouveaux adeptes – aussi bien tatoueurs que tatoués. Tin Tin, fondateur du S.N.A.T. (Syndicat National des Artistes Tatoueurs) se rappelle de ses débuts dans la profession : "Quand j’ai commencé, il y a presque trente ans, il y avait à peine quarante tatoueurs en France. Aujourd’hui, ils sont près de quatre mille à s’être établis". En trois décennies, l’offre a considérablement augmenté.

     

    L’époque où les tatoueurs soudaient manuellement les aiguilles de leurs dermographes semble lointaine. Les tatoueurs sortent désormais d’écoles de graphisme, d’animation et de design. Les dessins ne cessent de se perfectionner et les perspectives artistiques s’en trouvent démultipliées. Parallèlement à cette explosion des enseignes, un nombre croissant d’aspirants tatoués franchissent chaque année la porte des salons de tatouage et n’hésite pas à patienter des mois – selon la notoriété de l’artiste – avant de se faire définitivement marquer la peau. Un tiers des jeunes de 18 à 25 ans porte aujourd’hui un tatouage.

     

    A partir des années 2000, le tatouage sort définitivement de sa clandestinité en s’affichant sur les corps dénudés de grandes personnalités de la mode, du cinéma, de la musique et du sport. La médiatisation de ces célébrités tatouées facilite l’acceptation du plus grand nombre et dédouane le passage à l’acte. "Le mauvais côté, explique Paul Booth, célèbre tatoueur new-yorkais, c’est que les gens réclament les mêmes tatouages que les célébrités". De symbole revendicateur, le tatouage devient accessoire de mode.

     

    Pour certains même, cette démocratisation du tatouage correspond à une régression pure et dure aux pratiques tribales. Instinct grégaire, pratiques rituelles à vocation sociale. Mais c'est comme ça, le tatouage est aujourd’hui un véritable phénomène de société.

    ---> Retour à la catégorie Tatouage et Société.


    Écrire commentaire

    Commentaires: 0