Idées de Tatouages

Partagez avec nous la passion du tatouage !


  • Histoire du Tatouage

    Le Monde du Tatouage

    en plus des modèles de tatouages, découvrez également sa place dans la société et à travers différents articles son histoire

  • Tatouage et Art Contemporain

    Le Tatouage et l'Art

    l'art du tatouage inspire de nombreux artistes contemporains (peintre, photographe, dessinateur), découvrez ici leurs oeuvres

  • Tatouages Noir / Couleurs

    un tatouage se définit par 4 axes: son motif, son emplacement, sa taille et sa gamme de valeurs pour le noir et gris ou de couleurs

    D’anciens membres de gangs qui deviennent tatoueurs après leur sortie de prison

    Les photographies de Jonathan May nous dévoilent le nouveau départ de huit membres de gangs mexicains (Chip, Dreamer, Sinner, Lazz, Assault, Case 1, Angel et G money) qui après un ou plusieurs séjours en prison ont décidé de se tourner vers leur passion du tatouage pour se détourner du banditisme. Finis donc, la violence, le trafic de drogue, les fusillades, les séjours en prison et place à l'art du tatouage comme voie de rédemption et comme exutoire. Comment leur est venue cette passion du tatouage? En prison, en tatouant leurs codétenus. Et à la sortie de leur séjour carcéral, ils se sont regroupés à huit et ont ouvert leur propre salon de tatouage "Art and Ink" (situé à Coachella, en Californie) qui connaît depuis un grand succès. Cependant, il ne faut pas avoir peur de leur apparence chicanos, car malgré le fait qu'ils se soient tous reconvertis dans le tattoo, leur passé leur reste justement collé à la peau et principalement à cause de leurs "anciens" tatouages de gang. Comme le montrent en effet les photos ci-dessous, ils n'arrivent pas à se défaire de leur image de voyous et continuent donc à se balader avec d'énormes chiens, à porter des armes, à s'afficher avec de grosses voitures et des vélos "Lowriders". Leur passé reste donc bel et bien "encré" à leur présent, la reconversion "professionnelle" à elle seule ne peut balayer d'un seul trait de dermographe leur identité propre. D'ailleurs si on regarde de plus près, ils ont même formé un nouveau type de gang, unis ici il est vrai, par l'art et une détermination à gagner leurs vies honnêtement, et non dictée par les lois de la rue. Ces hommes ont par une volonté de fer créé leur entreprise et ont même poussé le "vice" jusqu'à installer leur tattoo shop "Art and Ink" à Coachella, en Californie, à environ 160 kilomètres de la frontière mexicaine. Et en dépit de leur proximité avec le "point chaud" pour ce qui est de l'activité illégale des gangs et du trafic de drogues, le groupe a réussi à se serrer les coudes et à se souder grâce à leur amour pour l'art et les tatouages. Aujourd'hui trois boutiques sont ouvertes en Californie (COACHELLA SHOP, INDIO SHOP, CATHEDRAL CITY SHOP) et emploie une quinzaine d'ex-détenus tatoueurs. Inspirant, non?

     

    "Maintenant, je peux dessiner sur la peau des gens, contrairement aux graffitis, mes tatouages ne sont pas peints et ne peuvent pas être lavés. Ils sont permanents", Lazz, un des hommes de l'équipe.

    ---> Retour à la catégorie Tatouage et Société.


    Écrire commentaire

    Commentaires : 0