Idées de Tatouages

Partagez avec nous la passion du tatouage !


  • Histoire du Tatouage

    Le Monde du Tatouage

    en plus des modèles de tatouages, découvrez également sa place dans la société et à travers différents articles son histoire

  • Tatouage et Art Contemporain

    Le Tatouage et l'Art

    l'art du tatouage inspire de nombreux artistes contemporains (peintre, photographe, dessinateur), découvrez ici leurs oeuvres

  • Tatouages Noir / Couleurs

    un tatouage se définit par 4 axes: son motif, son emplacement, sa taille et sa gamme de valeurs pour le noir et gris ou de couleurs

    Les tatouages faciaux des Konyaks de Nagaland

    Nagaland est l'un des sept états du nord-est de l'Inde, un état protégé en bordure de la Birmanie où vivent 20 tribus Nagas de différentes origines et cultures. Les Konyaks sont l'une d'elles. Ce sont des guerriers célèbres parce qu'ils étaient encore des chasseurs de têtes jusqu'à dans les années 1960's-70, date de leur conversion au christianisme. Il n'est pas très difficile de reconnaître les dernière konyak vivants chasseurs de têtes. En effet comme une marque d'honneur, un jeune homme recevait un tatouage facial imposant quand il réussissait à couper la tête d'un ennemi. Les Konyaks croyaient qu'en remportant la tête d'un rival comme trophée, ils prenaient possession de sa force et de son âme, permettant ainsi de renforcer leur propre énergie vitale. Et que les crânes humains garantissaient également la fertilité de leurs champs et des personnes. Cette croyance est toujours d'actualité, mais les crânes ont généralement été substitués par des têtes en bois ou des crânes d'animaux. Aujourd'hui bien-sûr, la culture de coupeurs de tête des Nagas est révolue et les quelques très rares derniers guerriers (ceux ayant un tatouage facial) sont en train de mourir. D'ici 5-10 ans maximum il n'y en aura plus.

    ---> Retour à la catégorie Tatouage et Société.


    Écrire commentaire

    Commentaires : 0