Idées de Tatouages

Partagez avec nous la passion du tatouage !


  • Histoire du Tatouage

    Le Monde du Tatouage

    en plus des modèles de tatouages, découvrez également sa place dans la société et à travers différents articles son histoire

  • Tatouage et Art Contemporain

    Le Tatouage et l'Art

    l'art du tatouage inspire de nombreux artistes contemporains (peintre, photographe, dessinateur), découvrez ici leurs oeuvres

  • Tatouages Noir / Couleurs

    un tatouage se définit par 4 axes: son motif, son emplacement, sa taille et sa gamme de valeurs pour le noir et gris ou de couleurs

    La culture du tatouage dans le milieu lesbien

    Les femmes gay sont très souvent tatouées, elles ont l'encre dans la peau. Mais pourquoi cet amour du tatouage? Est-ce une démarche identitaire? A priori non, il n'y a pas de codes lesbiens dans le tattoo, ni de tatouage type qui permet d'identifier que telles ou telles filles est gouine. Par contre, l’histoire des modifications corporelles (dans la société occidentale comme dans les sociétés dites primitives) est souvent liée à l’appartenance à un sous-groupe. Et être gay, c’est appartenir à une minorité qui est fière et qui cherche des signes distinctifs pour s’identifier et se démarquer. Pas étonnant donc que les tatouages soient populaires parmi les femmes homosexuelles.

     

    Comme toutes les autres personnes, elles choisissent leurs dessins suivant leurs goûts, leurs ressentis, leurs affinités esthétiques et leurs histoires personnelles. Et également pour exprimer un sentiment, une pensée ou encore une revendication. Bien-sûr, de nombreuses femmes gravent tout de même sur leur peau, le nom de leurs copines. Et d'autres jouent avec l’ambiguïté des genres, en se tatouant par exemple à des endroits du corps jugé plutôt masculin comme l'épaule ou en arborant des dessins virils comme une hache, un pistolet, des crânes, etc... Après, pour ce qui est de la féminité, ce n'est pas le tatouage qui change grand chose, c'est la personne elle-même qui décide de cela via son comportement et son attitude. En effet, une lesbienne complètement butch, aux cheveux rasés, à la démarche de cow boy, avec des santiags, une clope roulée et en plus quelques tatouages bien masculins aura plus que perdu sa féminité. Alors qu'une lesbienne plus "passe-partout" avec de jolis tattoos, n'en sera que plus sexy et féminine. Le tatouage sert ici alors à mettre l’accent sur ce qui fait la féminité pour la sublimer et jouer de ses atouts dans le but de séduire.

     

    Il existe également une lecture féministe des modifications corporelles: Le corps féminin a longtemps été la propriété du père, du frère, du mari… mais pas de la femme elle-même. Ainsi, poser sa propre empreinte sur son corps relève de l’acte symbolique car les femmes s’extraient de la domination masculine pour montrer que leur corps leur appartient et qu’elles en font ce qu’elles veulent. Modifier son corps est un acte militant, qu’on en soit conscient ou pas. cette vision de la pratique de modifications corporelles est d’autant plus vrai pour les lesbiennes qui, par définition, rejettent la société hétéro-patriarchale dominante car elles y sont étrangères et qu’elle ne leur convient pas.

    ---> Retour à la catégorie Tatouage et Société.


    Écrire commentaire

    Commentaires : 5
    • #1

      Trinity Words (mardi, 22 mars 2016 17:33)

      Cet article est un mauvais plagiat de mon article paru le 17 janvier, avec du quasi mot à mot pour certains passages. Vous avez entendu parler de la propriété intellectuelle bien sûr ? Non ? Allez vous renseigner et enlever cet article. D'avance merci.

    • #2

      Photos Tatouages (mardi, 22 mars 2016 21:28)

      Mon article ayant été rédigé le 21 février 2015 et le vôtre, le 17 janvier 2016, on pourrait presque se demander qui plagie qui ? Vous comprendrez vu votre agressivité que j'ai enlevé votre second commentaire où vous indiquiez le lien vers votre article. Il aurait été tellement plus civilisé de mettre un commentaire sympa en indiquant que vous veniez de rédiger un post sur la même thématique. Dans ce cas de figure, je vous aurais volontiers laisser partager votre lien pour que mes lecteurs en profitent.

    • #3

      Trinity Words (mercredi, 23 mars 2016 06:00)

      Vous avez mal lu la date de rédaction de mon article, environ 9 mois avant le votre, mais peu importe. Mon article n'a pas besoin de cette pub version mauvaise copie. Quel manque d'imagination..

    • #4

      Photos Tatouages (mercredi, 23 mars 2016 11:41)

      Bon, pour lecteurs que cette discussion au combien passionnante pourrait encore intéresser, voici un lien du screenshot du site concerné où l'on voit bien que l'article a été rédigé le 17 janvier 2016 : http://zupimages.net/viewer.php?id=16/12/6i3e.png. Alors que l'article ici présent a été rédigé le 21 février 2015 comme vous pouvez le vérifier dans la barre d'adresse de votre navigateur. Bon bref, je dois vous laisser, plagier des articles un an à l'avance, c'est du boulot !

    • #5

      Trinity Words (mercredi, 23 mars 2016 12:57)

      Oh my gosh, quelle horreur, je suis profondément désolée, effectivement les dates ne coïncident pas du tout, je me suis énervée pour rien...Je vous présente mes plus plates excuses... Nous nous sommes fait piller le site une fois dans le passé par des personnes qui ont copié collé nos textes et nos illustrations pour vendre des arnaques, j'ai eu un coup de chaud en croyant que ça avait recommencé. Je suis vraiment désolée. Surtout qu'à tête reposée et (enfin) calmée, si les thèses développées sont similaires, les conclusions et la vision sociologique ne le sont pas. Navrée, vraiment.