Idées de Tatouages

Partagez avec nous la passion du tatouage !


  • Histoire du Tatouage

    Le Monde du Tatouage

    en plus des modèles de tatouages, découvrez également sa place dans la société et à travers différents articles son histoire

  • Tatouage et Art Contemporain

    Le Tatouage et l'Art

    l'art du tatouage inspire de nombreux artistes contemporains (peintre, photographe, dessinateur), découvrez ici leurs oeuvres

  • Tatouages Noir / Couleurs

    un tatouage se définit par 4 axes: son motif, son emplacement, sa taille et sa gamme de valeurs pour le noir et gris ou de couleurs

    Bodies of Subversion, photos de femmes tatouées

    "Bodies of subversion" est l’ouvrage de référence sur l’histoire des femmes dans cet art historiquement 
trangressif. Il retrace leur rôle, des spectacles itinérants du Far-West à la 
télé-réalité (comme L.A. Ink), en passant par les premières artistes reconnues et les riot grrrl, mouvement 
punk-rock féministe ayant émergé à Washington. Découvrez des photos révélant les origines de l’art du tatouage féminin dans la société occidentale au début du 19e siècle et également son évolution jusqu'à nos jours.

     

    Dans ce livre "Bodies of Subversion", vous trouverez nombre de portraits de femmes tatouées dont celui de Olive Oatman, capturée par une tribu indienne yavapais, suite au massacre de sa famille, en 1858, qui a subi le tatouage sous une forme rituelle suite à un échange réalisé avec les membres d'une tribu mojave, qui l'ont adoptée comme l'une des leurs. Celui qu'on aperçoit sur son menton (photo 21 ci-dessous dans la galerie) avait une signification rituelle et devait assurer son passage dans l'au-delà. Six ans plus tard, les autorités blanches de la région, apprenant qu'une jeune femme blanche vivait dans un village indien, on négocié sa libération, en échange de couvertures et de chevaux. Olive Oatman s'en ensuite mariée avec un rancher blanc et a vécu jusqu'en 1903. Elle est reconnue comme étant l'une des premières femmes blanches tatouée de l'histoire moderne.

     

    On y apprend également qu'en 1904 la contorsioniste américaine Maud Wagner avec sa coiffure victorienne, son collier de perles... et sa dompteuse de lion tatouée sur la poitrine est la première femme connue à exhiber des motifs indélébiles. Que les femmes tatouées ont vite connu la popularité dans les cirques itinérants, comme la célèbre Betty Broadbent (photo 5 et 6 dans la galerie). Mais surtout qu'au début du XXème siècle, la plupart des femmes portaient des tatouages pour défier les normes esthétiques et contester le pouvoir masculin. Le tatouage est donc à cette époque, une forme puissante et transgressive d'expression de la femme. Plus récemment, Inga Duncan s'est fait  entièrement tatouée la poitrine par Tina Bafaro, suite à son combat gagné contre le cancer du sein. Cette photo (position 27 dans la galerie ci-dessous) à crée la polémique sur Facebook à cause de son règlement, qui exclut la nudité.

     

    Actuellement, depuis maintenant une dizaine d’années, les femmes tatoueuses et/ou tatouées ont largement investi le milieu du tatouage. Elle se juchent à égalité avec les hommes qui ont tenu le haut de l’affiche pendant des 
décennies. Certaines conventions, comme la Dutch Ladies aux Pays-Bas ou le Female Tattoo Show au 
Royaume-Uni sont d'ailleurs exclusivement réservées aux tatoueuses.

    ---> Retour à la catégorie Tatouage et Société.


    Écrire commentaire

    Commentaires : 0